top of page

Vie et Mort de Gérard de Nerval (par Marcel Brion)

Dernière mise à jour : 14 avr. 2023


Gustave Doré, "La Rue de la Vieille-Lanterne"

("Allégorie sur la mort de Gérard de Nerval", 1855)





C'est Alexandre Dumas qui annonçait la mort de Nerval dans " Le Mousquetaire " le 30 janvier 1855 :


"Arrêtez-vous d’abord à la place du Châtelet. Remarquez l’étrange coïncidence de deux noms : rue de la Tuerie, rue de la Vieille Lanterne. On descend dans cette dernière. On craint à la fois de poser le pied sur ces marches glissantes, la main sur cette rampe mouillée.

Dans l’obscurité, au fond de cette voûte, vous découvrez une fenêtre cintrée avec des barreaux de fer pareils à ceux qui grillent les fenêtres de prisons. Vous y êtes : c’est à ce croisillon de fer que le lacet était attaché. En face est un égout à ciel ouvert.

L’endroit que je vous ai dit est sinistre. Eh bien c’est là, les pieds distants de cette marche de deux pouces à peine, que vendredi matin, à 7 heures 3 minutes, on a trouvé le corps de Gérard encore chaud et ayant son chapeau sur la tête."



*



Vie et mort de Gérard de Nerval


par Marcel Brion (1955)



Isis ou la recherche d'une mère



* * *



Source :










A lire :

Comments


PayPal ButtonPayPal Button
bottom of page